Pratique Horaire Jardin De Majorelle Marrakech Jardin Majorelle Marrakech Horaire

Jardin Majorelle Marrakech Horaire, Horaire jardin de majorelle marrakech

Plus D'idées Sur Horaire Jardin De Majorelle Marrakech

Pratique Horaire Jardin De Majorelle Marrakech - En 1919, le peintre français jacques majorelle (1886-1962) (fils de louis majorelle) s'installe dans tout le protectorat français au maroc, dans la médina de marrakech, dont il est tombé amoureux. En 1922, il achète une palmeraie au bord de celle de marrakech, au nord-ouest de la médina, et à partir de l'été 1929, il construit avec les architectes robert poisson [1] et paul sinoir [2], un artiste peintre de villas studio, structure maure / art déco à la mode d’une modernité renversante pour l’époque. Il unit sa maison principale au premier étage, en plus d'un vaste atelier d'artiste au sol pour colorer ses décorations géantes [3].

Yves saint laurent et pierre bergé ont déterminé le jardin majorelle en 1966, lors de leur premier séjour à marrakech: "nous avons été séduits au moyen de cette oasis dans laquelle les couleurs de matisse se mêlent à celles de la nature". Ils achètent le jardin majorelle en 1980 (leur troisième acquisition dans la ville de marrakech). Les nouveaux propriétaires ont décidé de vivre à l'intérieur de la villa de l'artiste, rebaptisée villa oasis, et ont entrepris d'importantes peintures de récupération au jardin pour "faire du jardin majorelle le plus beau des jardins, celui que jacques majorelle avait imaginé". L'atelier du peintre est transformé en un musée berbère ouvert au grand public, avec une exposition d'œuvres de haute couture de la série yves saint laurent et pierre bergé.

La pelouse de majorelle (ⵓⵔⵜⵉ ⵎⴰⵊⵓⵔⵉⵍ, en berbère, حديقة ماجوريل, en arabe) est un jardin botanique voyageur d'environ trois cents espèces sur près d'un hectare (10 000 m2), une œuvre d'art deco villa classée maisons de personnalités humaines depuis 2011 musée des archives des berbères, à marrakech au maroc.

Musée essentiel au sein de l'ancien atelier d'artiste au rez-de-chaussée de la villa majorelle, présente une série essentielle de plus de six cent gadgets (bijoux, armes, cuir, vannerie, tissage, tapis, vêtements, etc.) Et d'informations d'après les archives des berbères.